Princess Bride,

le ciné-club n°10

des films du Chat Roux

Une comédie romantique et fantastique, cette semaine dans le Ciné-Club de BoMontage : Princess Bride.

Un petit garçon malade et cloué au lit reçoit la visite de son grand-père. Celui-ci lui apporte un cadeau spécial, un vieux livre : « The Princess Bride ». Un roman d’amour et d’aventures que son propre père lui lisait lorsqu’il était malade. Il compte bien en faire la lecture à son tour au grand amateur de jeux vidéo qu’est son petit-fils.

En 1987, grâce au succès de Stand by me, Rob Reiner réalise enfin un de ses rêves et adapte au cinéma The Princess Bride, un roman d’aventures écrit en 1973 par William Goldman, scénariste oscarisé pour Butch Cassidy et le Kid et Les hommes du Président.
Princess Bride est une parodie pleine de poésie, d’humour, d’amour et de rebondissements.

En réalisant cette comédie, Rob Reiner réussit un malicieux et merveilleux hommage aux films de cape et d’épée avec des combats orchestrés par Bob Anderson, le futur maître d’armes de la trilogie du Seigneurs des anneaux.
On se laisse immédiatement embarquer par ce
film au second degré, aux personnages drôles et attachants. Un casting de choix interprète les nombreux personnages: Cary Elwes, Robin Wright, Wallace Shawn, Billy Crystal, Peter Falk… Avec une mention particulière pour Mandy Patinkin qui interprète Inigo Montoya, le bretteur espagnol assoiffé de vengeance.
D’après la rumeur Mark Knopfler a accepté de composer la musique de la bande-originale du film à la condition que Rob Reiner inclut dans Princess Bride la casquette qu’il portait dans Spinal Tape. En tous cas, on la retrouve dans la chambre du jeune garçon parmi les objets derrière la tête du lit.

25 ans plus tard Princess Bride reste magique pour les enfants, culte pour les plus grands et colle sur les lèvres de tous un sourire ravi.

Bon film et bon week-end.

Retrouvez des photos du film sur notre tableau Ciné-club.