Bride,

le ciné-club n°12

des films du Chat Roux

Cette semaine, à l’approche du Festival de Cannes, le Ciné-club de BoMontage vous fait découvrir un des plus beaux drames des années 80 : Birdy, réalisé par Alan Parker.

Al et Birdy, deux amis d’enfance, reviennent traumatisés de la guerre du Viêtnam. Birdy, marqué psychologiquement, reste prostré, enfermé dans le silence et passe des heures à regarder le ciel. Al, défiguré au combat et bouleversé par l’état de son ami, va tenter sans relâche de l’extraire de son mutisme.

Après les succès des deux films devenus cultes que sont Midnight Express et Pink-Floyd The Wall, Alan Parker réalise en 1984 son sixième long métrage : Birdy. Ce drame magnifique connaîtra lui aussi un succès très important.

Birdy est l’adaptation du premier roman de William Wharton, inspiré de sa propre expérience et abordant le difficile sujet des traumatismes subits par les soldats lors de la seconde guerre mondiale. Dans l’adaptation cinématographique réalisée par Alan Parker, l’action se déroule au sortir de la guerre du Vietnam.
Cette magnifique histoire d’amitié est interprétée par deux jeunes acteurs de l’époque, Matthew Modine et Nicolas Cage. Le personnage d’Al est d’ailleurs le premier rôle dramatique interprété par Nicolas Cage, alors au début de sa carrière. Matthew Modine, surprenant dans ce rôle qui lui va à merveille, avait, au départ auditionné pour le rôle d’Al. Mais Alan Parker préféra lui confier celui de Birdy.
Peter Gabriel, dont c’est la première collaboration sur un film, composa la bande originale du film en un week-end. Le musicien mixa des sons d’envols et de chants d’oiseaux avec des rythmes indiens qui donnent au film cette ambiance sonore si singulière.
La scène dans laquelle Birdy rêve qu’il vole, fut filmée avec une Skycam. C’est la première fois que ce système très particulier, destiné à déplacer une caméra dans l’espace à l’aide de câbles, a été utilisé dans un long-métrage.

Ce très beau drame, puissant en émotion, remporta le Grand Prix du Jury du 38èm Festival de Cannes. Bon film et bon week-end.

Retrouvez des photos du film sur notre tableau Ciné-club.