Milou en mai,

le ciné-club n°11

des films du Chat Roux

Cette semaine, le Ciné-club de BoMontage vous offre un vrai bol d’air frais avec un film gai et émouvant : Milou en mai de Louis Malle.

Dans une belle demeure à la campagne Madame Vieuzac meurt soudainement d’une crise cardiaque. Emile, son fils, dit Milou, grand rêveur épicurien réunit alors toute la famille pour organiser les funérailles.  Les tensions intimes, les différents au sujet de l’héritage et mai 68 vont venir perturber cette réunion de famille.

En 1989, Louis Malle tourne dans un château du Gers un très joli film sur les relations d’une famille endeuillée avec l’ambiance de mai 68 en toile de fond.
C’est en pensant à Michel Piccoli qu’il a co-écrit le scénario de Milou en mai avec Jean-Claude Carrière.
Une superbe brochette d’acteurs, drôles et touchants, interprète les personnages de cette comédie pleine d’originalité sur laquelle souffle un vent de liberté.
Michel Piccoli, rayonnant, incarne Milou, cet homme attachant qui a  « décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ». Dominique Blanc reçut le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Claire. Le film est aussi l’occasion de voir une des rares apparitions de Bruno Carette au grand écran. Le comédien excelle dans le rôle de Grimaldi.

Presque 25 ans après sa sortie, Milou en mai n’a pas pris une ride. Le film reste un vrai régal, joyeux et chaleureux à regarder avec délectation en ce premier week-end de mai.

Bon film et bon week-end.

Retrouvez des photos du film sur notre tableau Ciné-club.