Le ciel peut attendre,

le ciné-club n°3

des films du Chat Roux

Pour ce troisième numéro, le Ciné-club de BoMontage vous présente Le ciel peut attendre, adaptation de Birthday, pièce de théâtre de Leslie Bush Fekete.

Le ciel peut attendre, ou Heaven can wait en anglais, est une comédie fantastique réalisée en 1943 par Ernst Lubitsch avec Don Ameche, Gene Tierney et Charles Coburn. C’est le seul film de Lubitsch entièrement réalisé en Technicolor.
Il fut nommé aux Oscars de 1944 dans la catégorie du  meilleur réalisateur, la catégorie du meilleur film et celle de la meilleure image.

Juste après sa mort Henry Van Cleve se présente spontanément aux portes de l’Enfer pensant mériter d’y brûler éternellement. Mais il n’est pas si facile que ça d’aller en Enfer. Le diable, incertain du sort à réserver à ce visiteur, prend le temps de l’accueillir et d’écouter le récit de  sa vie vouée aux plaisirs et aux femmes avant de prendre une décision.

Le ciel peut attendre est une douceur, une coupe de nectar cinématographique, l’une des plus belles réussites de Lubitsch. À consommer sans modération.

Bon week-end et bon film.