Réussir ses photos

Comment réussir

ses images sous-marines

Le soleil, la mer et les jolis poissons qui se promènent dedans, voilà de quoi vous faire rêver tout au long de l’année.

.

Cette fois, c’est décidé, vous allez rapporter chez vous des images des fonds marins de vos vacances, pour pouvoir les regarder tout au long du prochain hiver.
Vous vous êtes donc équipés avec du matériel de prise de vue étanche, un masque et un tuba. Vous voilà prêtes et prêts à traquer Némo jusque dans son anémone de mer.

Seulement voilà, c’est comme d’habitude, pour réussir de belles images sous-marines, il ne suffit pas d’un masque, d’un tuba et d’un appareil, aussi performant soit-il. Il faut aussi un peu faire attention à ce que l’on fait, et bien sûr s’entraîner. Il n’y a pas de miracle.

Voici quelques astuces pour vous aider à réussir de belles images sous-marines et vous éviter quelques déceptions.

.

1 – Améliorez votre respiration et votre nage.

Ça n’a rien à voir avec de belles images ? Oh, mais si ! Et vous n’avez pas idée à quel point.
Plus vous bougerez vite ou ferez de bruit en respirant, plus vous photographierez de grands espaces, totalement vides de jolis poissons multicolores. Nagez la brasse, doucement, tout doucement, vraiment très doucement. Faites une brasse et laisser vous porter par le courant. Évitez quand vous êtes proches de poissons de vous servir de vos jambes, utiliser seulement vos bras, et même ça, faites le moins possible.
En résumé, flottez plus que vous nagez.
Quelques temps avant de vous lancer dans la prise de vue sous-marine, mettez-vous au yoga, à la méditation, au Taï Chi, au tir à l’arc… Bref, à ce que vous voulez pour vous aider à maîtriser votre respiration. Plus vous serez calme et respirerez silencieusement, plus les poissons seront détendus et proches de vous.
Et surtout, si vous n’avez jamais utiliser de masque et de tuba, entraîner vous à les mettre et à respirer avec, avant de partir faire du snorkeling.
Si l’utilisation d’un tuba vous dérange, il existe maintenant des masques de snorkeling tout en un qui fonctionnent très bien.

.

2 – Faites attention à vos sujets.

Vous aimez cette diversité aquatique, toutes ces couleurs, la beauté et la variété des animaux et des plantes que vous croisez ? Alors protéger les ! C’est simple et facile à mettre en place.
Ne touchez rien, ne déplacez rien, ne cueillez rien, ne ramassez rien et ne jetez rien. Regarder, photographier, filmez, et c’est tout.

Vous allez croiser des organismes marins délicats et fragiles. Alors, rappelez-vous, si vous devez endommager quoi que ce soit pour faire votre photo, laissez tomber. Aucune image ne vaut de blesser un animal ou d’endommager un organisme aquatique.
Pour que vous puissiez retrouver des merveilleux fonds marins lors de vos prochaines vacances, il n’y a pas le choix, il faut en prendre soin.

.

3 – Utilisez les règles de filmage et de photographie

Vous allez raconter une histoire. Chaque histoire comporte un début, un milieu et une fin. Prenez donc des photos ou des vidéos de vos proches qui se préparent, qui rentrent dans l’eau, qui nagent avec les poissons, qui observent une anémone,… Ils seront ravis d’être dans votre film ou votre diaporama, et cela scénarisera votre sortie en mer.
Si vous faites un panoramique horizontal ou latéral, effectuez ces mouvements tout doucement. Cela évitera à ceux qui regarderont votre film d’avoir le mal de mer au bout de quelques minutes. De plus, au montage, lorsqu’on utilise un stabilisateur d’images, cela oblige à recadrer dans vos images ce qui entraîne la perte de tous les détails qui sont sur les bords de votre cadre et dégrade la qualité de vos images.
Si vous devez utiliser un zoom, utilisez seulement un zoom optique. Bannissez les zooms numériques.

Essayer d’avoir le soleil dans le dos pour éviter de filmer ou de photographier avec une lumière en contre-jour.
Varier les valeurs de plan : des plans larges pour poser la situation, puis des plans de plus en plus serrés pour vous rapprocher de votre sujet. Les couleurs et la variété de la faune et de la flore aquatique font de très belles images en macro. Mais pour cela, vous devez rester stable.
Laissez les poissons rentrer et sortir de votre cadre, ne chercher pas tout le temps à les suivre. De plus, cela vous évitera d’avoir le tournis.

.

4 – Réglez quelques paramètres

Tout d’abord, pensez à régler le menu de votre caméra sur prise de vue sous-marine dés que vous filmez dans l’eau.
Faire le point lors d’une prise de vue sous-marine peut être délicat. Si l’eau est quelque peu obscure l’autofocus de votre caméra peut avoir des problèmes pour trouver un endroit fixe où faire le point. Si vous le pouvez, passez en mode manuel et faites le point vous-même.
En faisant du snorkeling vous rester à la surface de l’eau, vous profitez ainsi de la lumière du soleil et jouissez d’une visibilité optimum. En vidéo ou en photo, votre flash ne sert donc à rien, désactivez le.
Les poissons ne prendront pas la pose, pour qu’ils soient nets sur vos photos et si votre appareil photo le permet, augmenter sa vitesse de déclenchement. Vous pouvez également régler la sensibilité sur 400 ISO.

.

5 – Prenez soin de votre matériel

Une fois rentrée, n’oubliez pas de vous occuper de tous les appareils que vous avez utilisés dans l’eau. Ils sont, certes, faits pour aller dans l’eau, mais il faut retirer le sel qui s’est infiltré partout.
Pour cela remplissez un récipient suffisamment grand avec de l’eau douce et faites tremper dedans votre caméra et votre appareil photo étanches. Laisser les dans l’eau claire une bonne demi-heure. L’eau douce va ainsi pouvoir dissoudre le sel.

Ensuite, faites fonctionner tous les boutons pour expulser les résidus d’eau salée, rincez vos appareils et essuyer les avec un chiffon doux. Puis rangez les dans leurs housses de protection jusqu’à votre prochaine sortie en mer. Grâce à cela, vos appareils de prise de vue dureront plus longtemps.

.

Et surtout, comme d’habitude, prenez votre temps, amusez-vous, profitez le plus possible de ce moment de détente.

 

Découvrez un extrait d’un montage vidéo à partir de photos d’une sortie en mer.

.
Si vous aussi, vous souhaitez un montage vidéo en musique, contactez le Chat Roux.Les astuces du Chat Roux pour réussir de belles images sous-marines

Et ne vous inquiétez pas, si certaines de vos images sont « ratées », nous trouverons une solution pour les intégrer à votre film. C’est un peu la marotte du Chat Roux, « sauver » vos images.

 À bientôt pour de nouvelles astuces vidéo et photo.  

Abonnez-vous à la Revue de presse

Le Chat Roux est sur Instagram

Le Chat Roux sur Pinterest

Nos tableaux

Le Chat Roux sur Facebook

Suivez-nous

Une envie, une question

Contactez-nous
Mentions légales