Qui suis-je

Histoire d’une passion

 

Les films du Chat Roux est avant tout une histoire de passion. Une passion pour les images.

.

La photo de panthère en première page du site n’est pas anodine.
Au début de l’histoire du Chat Roux, il y a de cela très longtemps, on trouve une toute jeune fille, qui rêvait de partir en Afrique réaliser des documentaires sur les animaux sauvages. Et puis, au gré des rencontres que la vie a placées sur son chemin, les choses se sont passées différemment. Mais le rêve et l’amour des belles images et des grands fauves sont restés.

En premier lieu, il y a donc une passion pour les images. Elles racontent tellement quand on prend le temps de les regarder. Vient ensuite un profond désir de fabriquer ces images, de les rendre belles, attractives, de les sauvegarder. Et de les restaurer quand, par malheur, elles ont été malmenées.
De ce désir est né un besoin. Celui de travailler dans ce monde que l’on appelle communément l’audiovisuel. Ce monde qui combine le rêve et la réalité. Le monde de l’illusion érigé en art.

 

Je m’appelle Stéphanie Folbaum et je suis la créatrice des films du Chat Roux.

Après des études dans une école d’audiovisuel, j’ai la chance d’avoir pu transformer ma passion en métier. J’ai donc assouvi ma soif d’images et de techniques audiovisuelles. J’ai participé à des tournages, des montages, j’ai découvert la post-production, joué avec des logiciels de restauration d’images, j’ai observé l’évolution des outils… Et surtout, j’ai appris le merveilleux langage audiovisuel, celui qui m’a permis à travers le découpage et le montage de raconter des histoires fantastiques en devenant créatrice de montages vidéo puis réalisatrice.

 

 

Grâce au montage et à la mise en scène, nos images suscitent des réactions variées et intenses chez les spectateurs que nous sommes. Un film réussi, qu’il soit fiction, documentaire ou institutionnel, crée de l’émotion chez ceux qui le regardent. Et l’émotion, c’est le cœur de mon métier, la quintessence d’un film réussi. Sans elle, le film n’est qu’une jolie coquille vide. Il a perdu son intention de départ : faire réagir le spectateur.

Après un tour dans un laboratoire de post-production et de nombreuses années en télévision, est venue se greffer une envie, celle de partager cette passion des belles images avec tous ceux qu’on appelle le grand public.

En 2013, commençait la belle aventure de BoMontage. Puis, l’entreprise se développant, celle des films du Chat Roux. Et avec elles, une myriade de rencontres, d’échanges, de partenariats et bien sur, de belles histoires.

Stéphanie Folbaum.