Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin,

le ciné-club n°15

des films du Chat Roux

Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin est un excellent divertissement bourré d’humour et de dérision, réalisé par l’un des maîtres du cinéma fantastique : John Carpenter.

 

Pour sauver Miao Yin, la fiancée de son ami Wang Chi, Jack Burton, camionneur lourdaud et fort en gueule, se retrouve mêlé au cœur de Chinatown, à un combat titanesque entre le bien et le mal. Le légendaire sorcier Lo Pan doit épouser une Chinoise aux yeux verts pour retrouver toute sa puissance. Et, il a jeté son dévolu sur Miao Yin.

Sorti en 1986, Big Trouble in Little China (le titre original) est le dixième long-métrage de John Carpenter. Dans un premier temps les scénaristes Gary Goldman et David Z. Weinstein ont écrit une version du film qui se passait au Far West, mêlant l’univers du western à celui de la mythologie asiatique. Doutant du résultat de cet amalgame, la 20th Century Fox demande alors à W.D. Richter de transposer l’histoire dans le monde contemporain.

Le film est un échec à sa sortie. Le public et les critiques de l’époque n’adhérent pas à cette trépidante comédie d’action teintée de fantastique. Ce n’est que plus tard, lors de la sortie vidéo, qu’il connaît le succès et atteint le statut de film culte pour beaucoup de cinéphiles. Cet échec commercial de la première heure conduit John Carpenter à quitter les studios de production hollywoodiens pour devenir un cinéaste indépendant.

Après New-York 1997 et The Thing, Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin est la troisième collaboration du réalisateur et de son comédien fétiche Kurt Russel. Jack Burton est le contre-pied des gros durs sauveurs de monde, jouait par le comédien dans les autres films de Carpenter. Ce baroudeur, au demeurant fort sympathique, est aussi un gros balourd, certes courageux mais totalement dépassé par les évènements. Carpenter décrira son personnage comme un second couteau qui se prend pour un meneur.

Une dérision totale, un héros musclé et complètement à côté de la plaque, des seconds rôles fabuleux et des dialogues comiques devenus cultes. Telle est la recette d’une comédie fantastique des plus délirantes selon Carpenter. À déguster sans modération.

Bon film et bon week-end.

Retrouvez des photos du film sur notre tableau Ciné-club.