Comment bien filmer et photographier en hiver,

sans vous transformer en statue de glace.

Dernières modification décembre 2018

Un peu de neige, un soupçon de givre, quelques glaçons par-ci, par-là. Et l’envie de faire de belles images de paysages d’hiver pointe le bout de son nez.

Mais comment bien filmer et photographier en hiver, sans devenir un glaçon géant ?

Voici quelques astuces pour réussir vos photos et vos vidéos par temps froid.

Le plus important pour bien filmer et photographier en hiver, c’est d’être bien couvert.

Vous protégez du froid est votre meilleure arme pour éviter les tremblements fatidiques et les flous pas forcément artistiques. Une fois enfilés blouson, bonnet, écharpe, chaussures bien chaudes, emportez des barres de céréales et une boisson chaude dans un thermos.
Prenez, bien évidemment, votre camera ou votre appareil photo préféré. À moins que comme moi, vous ne soyez adepte de votre smartphone. La seule caméra que j’ai toujours avec moi.
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à suivre ces quelques conseils pour profiter au mieux des magnifiques paysages hivernaux.

Tout d’abord, préparez-vous au maximum avant de sortir.

Organisez-vous. Placez tous les accessoires et appareils dont vous aurez besoin dans des poches faciles d’accès. Si besoin, utilisez un sac qui s’ouvre sans trop de contraintes. Il est plus difficile de se mouvoir lorsqu’on ressemble à un bibendum. Et sortir une toute petite batterie du fin fond d’un sac à dos truffé de fermetures éclairs récalcitrantes à cause du froid, peut devenir un vrai calvaire. En plus de vous fatiguer pour rien, cela peut user vos nerfs et votre motivation.
Tout comme mettre en place des (très petits) objectifs pour smartphone lorsqu’on a les doigts gelés. Mieux vaut les préparer à l’avance pour n’avoir qu’à le clipper sur votre téléphone au moment de vous en sevir.

Gardez vos mains au chaud.

Vos yeux sont la partie la plus importante de votre corps pour filmer et photographier. Mais avec des mains congelées pour manipuler vos appareils, vous reviendrez bredouilles. Alors, prenez-en soin de vos mains. Et avant de partir en randonnée prenez le temps de trouver la paire de gants idéale. Choisissez-la chaude et fonctionnelle. Il existe des mitaines qui se transforment en moufles une fois vos prises de vue effectuées. On trouve également des gants avec des petites ouvertures sur le pouce et l’index pour un contrôle précis et un contact direct avec le déclencheur, les boutons de réglage ou les écrans tactiles.
Procurez-vous également quelques chaufferettes, elles pourront vous être utiles. Surtout si vos doigts commencent à s’engourdir.

Ensuite, protégez vos appareils.

Vos appareils détestent le froid encore plus que vous. Et vos batteries se déchargent plus rapidement, surveillez-les de près. Avant de partir chargez-les complètement. Et emportez au moins une batterie de rechange ou une batterie externe, elles aussi totalement chargées. Conservez les bien au chaud dans une de vos poches intérieures.

Une fois vides, vous pouvez leur donner un second souffle en les réchauffant quelques minutes dans vos poches de pantalon, au creux de vos mains à l’intérieur de vos gants. Ou en utilisant une des chaufferettes que vous avez emportée avec vous.

Retenez votre respiration

Si vous ne souhaitez pas orner vos photos de jolies volutes de fumée, bloquez votre respiration pendant la prise. De plus, si vous photographiez avec votre smartphone, retenir votre respiration le temps de la prise de vue  vous évite de faire bouger votre téléphone. Et donc, de rentrer chez vous avec une photo floue.
Si vous filmez une séquence vidéo, respirez dans une écharpe ou un tour de cou. S’ils sont suffisament épais, ils filtreront votre souffle avant qu’il ne rentre en contact avec l’air ambiant.
Pour une vidéo, pensez à respirer avec le ventre pour éviter de faire bouger votre buste et par ricochet votre smartphone.

Gardez votre appareil photo et votre caméra au sec.

L’utilisation d’un parapluie peut s’avérer complexe lorsqu’on est seul et qu’il vente. Pour protéger vos appareils de la pluie ou de la neige, il existe des housses ou des capes de pluies.
Si vous ne souhaitez pas investir dans ce type d’accessoire, vous pouvez en fabriquer un vous-même avec un sac plastique ou un morceau de bâche. Si vous ne connaissez pas les fonctions de votre caméra par cœur ou que vous avez besoin de voir les commandes de votre appareil, pensez à utiliser du plastique transparent. N’oubliez pas de prévoir un trou à la taille de votre objectif. Et un pour la visée.

Attention à la condensation.

Pour éviter à vos merveilles de technologie des dommages dus aux différences de température et aux variations du taux d’humidité entre l’extérieur et l’intérieur, rangez les dans leurs sacs de transport ou dans des sacs de congélation qui se zippent. Pensez à le faire une fois vos prises de vues terminées et avant de rentrer au chaud.
Vous pouvez glisser un sachet de silice dans chaque sac, il absorbera une partie de l’humidité. Une fois rentrés chez vous, laissez tranquillement vos appareils s’habituer à la chaleur dans leus sacs quelques heures avant de le sortir.
Pour ne pas attendre pour charger et visionner vos photos ou vos vidéos, pensez à retirer la carte mémoire de vos appareils avant de rentrer.

Derniers conseils

Amusez-vous, prenez du plaisir à ce que vous faites. C’est la meilleure façon de rapporter de beaux souvenirs de votre promenade.
En rentrant chez vous, chargez vos fichiers sur votre ordinateur. Tout en dégustant votre boisson chaude préférée, et classez les. Ensuite, il ne restera plus qu’à créer un beau montage vidéo à partir de vos photos.

Si vous souhaitez améliorer la qualité artistique de vos images, les films du Chat Roux organisent régulièrement des formations pour bien filmer et photographier en hiver ou non avec vos smartphones. On y parle un peu de paramètres techniques et beaucoup d’esthétique de l’image.
Découvrez le contenu de la formation ici.

 

Suivez-nous

Follows

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir tous nos articles

Infos pratiques

Mentions légales